saf-titre.gif (4443 octets)

Symétriquement aux gazomètres originels, ici le paysage est toujours marqué par des formes architecturales verticales, gracieuses et élancées que le visiteur discerne entre les hauts arbres nus, apercevant réfrigérants de bois ou de béton ou encore le château d'eau avant de se heurter aux murailles de briques des bâtiments. Plus loin il devine les gazomètres et la tour de dilution. Ce n'est pas facile de se faire une idée du complexe industriel. Gravir (prudemment) quelques escaliers le fait soudain découvrir.

 

 

L'oxygène est forcément obtenu au cours du processus de séparation de l'azote. Des installations complémentaires comme, ci-contre, les ballons qui le contiennent, témoignent de la variété des produits fournis par le fractionnement de l'air liquide.

 

 

saf-soli.jpg (40995 octets)

La multiplicité des opérations et des constituants ainsi que les dangers de leur manipulation expliquent le grand nombre de bâtiments, implantés à distance l’un de l’autre par sécurité.

 

Occupant à présent un des points culminants, le visiteur embrasse des yeux le cœur de l’usine, les bâtiments centraux qui, très peu modifiés extérieurement, exposent encore leur état initial.

 

 

sa-montee.jpg (52322 octets)

Suite.