La Chartreuse de Liège

Une multitude de bâtiments annexes, garages, ateliers, magasins, dépôts, réserves encadraient la vieille caserne pour stocker tout ce dont peuvent avoir besoin des régiments en phase de mobilisation.

 

 

 

 

 

 

De plus, les avatars du camp au fil des ans l'ont transformé en hôpital en 1944 pour les troupes américaines, vocation qu’il a conservée ensuite parallèlement à celle de caserne mobilisatrice belges, évolution dont témoignent encore quelques inscriptions.

 

 

 

 

Suite.